Dans cette rubrique, nous vous proposons de découvrir ce qui se cache derrière les termes propres au cinéma, leur origine, leur sens, leur histoire petite ou grande.

Le cinéma possède son propre lexique... Et certains noms sont également irrémédiablement rattachés à l'histoire et l'art de faire du cinéma.Laurel et Hardy

Laurel et Hardy est un duo comique constitué en 1927 et formé par les acteurs Stan Laurel (1890-1965) et Oliver Hardy (1892-1957). Durant une carrière de près de 25 ans et de plus de 100 films, ce duo atteindra une notoriété telle qu’il reste sans doute à ce jour le tandem le plus célèbre de toute l’histoire du cinéma.

Jouant de leur physique opposé ("c’est moi Laurel c’est toi Hardy, c’est toi le gros et moi le petit !"), chacun des 2 personnages ont des rôles très définis. Hardy, de par sa corpulence, sera le chef de l'association, le Maître, l'incarnation du Père, qui dirige toujours les opérations. Laurel, lui, va acquérir une place de grand enfant, de naïf ébahi, de curieux et de chétif.

A la différence de nombreux acteurs qui disparurent avec l’arrivée du cinéma parlant en 1927, Laurel et Hardy, qu'ils soient muets ou donnent de la voix, sont toujours aussi populaires et leur notoriété internationale va pouvoir se maintenir et même progresser sans difficultés.

Stan Laurel et Oliver Hardy se doublaient eux-mêmes dans de nombreuses versions, notamment en langue française, d’où cet accent anglo-saxon à couper au couteau qui allait devenir un gimmick de légende chez nous. A tel point que les comédiens français amenés à les doubler dans les années suivantes auraient été tenus de recopier le tic so british dans leur manière de parler.

Regardez un extrait de l'un de leurs premiers long-métrages, Laurel et Hardy : sous les verrous (1931, parlant) :